Les investissements de croissance plombent les résultats de Jumia en 2021

Jumia

Jumia a présenté la semaine dernière ses résultats annuels 2021. Si les dirigeants de la plateforme e-commerce affichent satisfaction et confiance concernant les performances de l’entreprise technologique, notamment opérationnelles, les analystes s’inquiètent en revanche de la dégradation de certains indicateurs et surtout de l’envolée des dépenses de marketing et d’acquisition clients. Fin 2020, le bénéfice brut après déduction des charges d’exploitation affichait par exemple 23,5 millions € (cumul des quatre trimestres). Fin 2021, cet indicateur a reculé à 21,8 millions €, soit -7,2%. Mais ce qui alerte surtout le marché est le niveau des pertes opérationnelles qui plongent de 41,4% en glissement annuel à -240,9 millions €. Ce niveau de pertes est lié selon les dirigeants à la stratégie d’accélération de la croissance initiée en Q2 2021. Cette stratégie a nécessité d’importants investissements sur les deux derniers trimestres 2021 en termes de marketing, d’acquisition et d’éducation des shoppers, d’assortiment et de pricing, de renforcement de la technologie de la plateforme et de l’amélioration de l’expérience utilisateur. Le marketing et la technologie ont par exemple représenté 121,1 millions € d’investissements sur l’exercice 2021.

Parmi les motifs de satisfaction, il y a bien évidemment les progressions classiques de la base de shoppers actifs (+17,6% en glissement annuel à 8 millions), du nombre de commandes (+21,9% à 34 millions), du GMV (+3,7% à 990,6 millions $). Il y a aussi la publicité digitale ou Jumia a noué un partenariat avec Criteo pour lancer de nouveaux canaux de pub, et la logistique pour tiers où l’entreprise technologique a continué à développer son portefeuille clients en Afrique (1489 expéditeurs en 2021) pour 8,3 millions de colis livrés.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.