Environ 5 millions d’abonnés SVOD en Afrique en 2021

La SVOD en Afrique 2021

Le Britannique Digital TV Research a révélé la semaine dernière ses estimations pour le marché de la vidéo OTT en Afrique subsaharienne en 2021. Il dénombre notamment 4,89 millions d’abonnés SVOD dans la région fin 2021, soit une progression d’environ 1,374 million d’abonnés par rapport à 2020. Cela correspond à une croissance d’environ 39% en glissement annuel du parc d’abonnés SVOD en Afrique subsaharienne. Bien évidemment, Netflix continue d’écraser la concurrence, qu’elle soit locale (ShowMax) ou nord-américaine (Prime Video, Disney+, Apple TV+). Le compteur d’abonnés du service basé à Los Gatos affiche par exemple 2,724 millions. C’est très loin devant ses plus proches concurrents, le Sud-Africain ShowMax (804 milles) l’autre Américain Prime Video (599 milles). C’est simple. Alors que Netflix engrange plus 700 milles nouveaux abonnés au cours de l’année 2021, ShowMax n’en attire que 136 milles et Prime Video, 469 milles. La plateforme sud-africaine portée par MultiChoice ressort donc comme la moins performante du trio de tête, en lien avec sa plus faible puissance comparée à ses rivaux nord-américains.

Mais pour Digital TV Research, la plus grande déception est le Français MyCanal qui affichait de belles ambitions dans la région pour 2021. « Le Francophone MyCanal a débuté en tant que complément gratuit pour les abonnés Canal+ en 2021. Dans nos dernières prévisions, nous nous attendions à ce que MyCanal soit une plateforme autonome. Nous ne pensons plus que cela se produira. Cela va étouffer la croissance de la SVOD dans les pays francophones » en Afrique estime par exemple Simon Murray, analyste principal à Digital TV Research.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.