Warner Music s’ancre un peu plus en Afrique avec Africori

Africori_Warner

L’Américain Warner Music Group vient de réaliser une prise de participation majoritaire au capital du Sud-Africain Africori, un important distributeur (numérique) dans l’industrie musicale en Afrique. Fondé il y a plusieurs années par Yoel Kenan, ex-Universal et Sony, Africori a su se faire une place au sein de l’industrie de la musique en Afrique où il assure des services de label, de distribution numérique, d’édition, de gestion de droits, etc. Avec des bureaux à Johannesburg, Londres et Lagos, il opère pour plusieurs milliers d’artistes qui ont généré en 2021 des centaines de millions de flux audio et des milliards de vues sur YouTube.

Warner a investi pour la première fois dans Africori au début de 2020 pour renforcer sa présence dans la région, notamment sur plusieurs marchés où il n’était pas présent. En prenant le contrôle via l’opération actuelle, le géant américain envisage devenir le distributeur numéro un en Afrique. Il aspire par la même occasion porter davantage d’artistes chanteurs africains sur la scène mondiale et vers un succès international. Les deux partenaires présentent l’exemple de Master KG dont le titre Jerusalema est devenu le tube à succès planétaire que l’on connaît grâce à leur étroite collaboration.

La prise de contrôle d’Africori s’inscrit dans une stratégie de Warner de poursuivre son développement en Afrique. Avant le présent partenariat, l’Américain en avait également conclu plusieurs autres avec notamment Chocolate City, Diamond Platnumz et son label WCB-Wasafi, Coleske et Ziiki Media.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.