Les ventes de mobiles restent solides en Q2 en Afrique

Ventes de mobiles

Selon les dernières estimations du cabinet américain IDC, les ventes de téléphones mobiles en Afrique continuent de recouvrer leurs niveaux d’avant la crise du Covid-19. La région enregistre par exemple des ventes de 22,8 millions d’unités pour les smartphones sur le deuxième trimestre 2021. C’est légèrement moins bien que le premier trimestre. Mais en glissement annuel, la performance est remarquable avec une nette et solide progression de 13,2%. Il en est de même pour le segment des feature phones où les ventes trimestrielles enregistrées s’élèvent à 26,7 millions d’unités, soit +11,8% en glissement annuel. « Après une année aux conditions de marché sans précédent, le marché africain des smartphones montre des signes de reprise après les dommages économiques infligés par la pandémie de COVID-19 » souligne notamment Arnold Ponela, analyste senior chez IDC. « Les plus grands marchés de smartphones de la région ont chacun contribué à la croissance globale en Q2 2021, le Nigeria (+36,7 %), l’Égypte (+24,6 %) et l’Afrique du Sud (+10,5 %) enregistrant tous de fortes augmentations des expéditions en glissement annuel » ajoute-t-il.

Côté constructeurs, la hiérarchie reste quasiment la même avec Transsion à 47,4% sur le segment des smartphones, suivi de Samsung (19,3%). Sur ce trimestre, Xiaomi (9,1%) remplace OPPO sur la troisième marche du podium. Au niveau des feature phones, Transsion toujours capte 76,3% des ventes.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.