Kantar complète ses études médias en Afrique avec Africascope Urban

Africascope Urban

La famille Africascope enregistre une nouvelle déclinaison baptisée Africascope Urban. S’inscrivant dans les pas de la version classique de l’étude référence en deux vagues réalisée chaque année par Kantar, la nouvelle déclinaison propose néanmoins davantage de contraste en permettant d’observer la consommation média dans d’autres grandes agglomérations d’Afrique subsaharienne francophone outre les capitales et métropoles. Ainsi, la population cible passe d’environ 19 millions de personnes âgées de 15 ans et plus pour Africascope à plus de 55 millions dans la déclinaison Urban. Pour rendre plus fines les analyses possibles avec Africascope Urban, Kantar combine plusieurs sources de données. En l’occurrence les données de la version classique d’Africascope, des données de terrains complémentaires couvrant d’autres grandes agglomérations et collectées au second semestre 2020, des données socio-démographiques et d’équipements issus de recensements.

Moins de TV et davantage de radio

Les premiers résultats communiqués par Kantar permettent de saisir le contraste avec la version classique d’Africascope. La couverture TV décroche de plus de 15 points à 74% en moyenne dans Africascope Urban. Ce qui semble indiquer que la TV est moins regardée en dehors des grandes métropoles. À l’inverse, la radio gagne 4 points de couverture.

AFRICASCOPE URBAN TV
AFRICASCOPE URBAN TV
AFRICASCOPE URBAN RADIO
AFRICASCOPE URBAN RADIO2

Pour Florence Ginier, Head of Department Media Measurement, Kantar Division Insights, Africascope Urban est une « extension d’Africascope qui permet de mieux valoriser les espaces publicitaires ». Ce que confirme Claire Marous-Guivarc’h, Marketing Research and Insights Director chez France Médias Monde selon qui la nouvelle étude est « une évolution qui permet une connaissance à la fois élargie et plus fine de nos publics ».

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.