COVID-19 : perceptions des vaccins en Afrique

GeoPoll_vaccins_Covid

On le sait. Le vaccin est l’une des solutions pour arriver à bout de la pandémie du COVID-19. Mais les vaccins Covid n’ont pas toujours bonne presse. Dans six pays subsahariens (RD Congo, Côte d’Ivoire, Kenya, Mozambique, Nigéria, Afrique du Sud), GeoPoll a collecté les perceptions qu’a le public face à ces vaccins. L’institut a interrogé à cet effet un échantillon de 2400 personnes (400 par pays) âgées de 15 ans et plus.

Sur cet échantillon, seule une petite moitié (48%) pense avoir eu accès à une information suffisamment fiable sur les possibilités de la vaccination contre le COVID-19. Une proportion identique pense qu’elle irait se faire vacciner si les vaccins sont rendus disponibles gratuitement. C’est significatif. Mais néanmoins en fort recul par rapport à la fin d’année 2020 où ils étaient 62% à se déclarer ouverts à la vaccination. Les pays où on enregistre le plus de personnes non encore ouvertes à la vaccination sont la Côte d’Ivoire et la RD Congo.

En termes de raisons avancées contre la vaccination, il y a d’abord et surtout l’incertitude de l’efficacité de la vaccination (35% des répondants) et les potentiels risques pour la santé (29% des répondants). Derrière ce duo arrive le manque d’information (22% des répondants). Ces trois types de raisons souligne l’importance de poursuivre et de renforcer l’information fiable disponible pour le public. Et surtout accentuer la lutte contre la désinformation, notamment sur les réseaux sociaux comme Whatsapp qui sont inondés de fake news.

Néanmoins, ils sont nombreux les répondants qui espèrent avoir la possibilité d’accéder à la vaccination dans les plus brefs délais. 60% espèrent par exemple une disponibilité courant 2021. Vivement que l’initiative Covax puisse rendre davantage de vaccins disponibles dans la région.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.