Twitter prend ses quartiers africains au Ghana

Twitter

A rebours de la plupart des grandes entreprises tech internationales installant en Afrique du Sud ou au Nigéria leurs premiers bureaux en Afrique subsaharienne, Twitter a annoncé cette semaine porter son choix sur le Ghana pour accueillir ses premiers salariés sur le continent africain. La plateforme de microblogging justifie son choix par la tradition démocratique du pays des Ashanti, son engagement pour la liberté d’expression et un Internet libre. Etant également un défenseur de ces valeurs, Twitter indique être donc se retrouver en phase avec le pays. Un autre point au bénéfice du Ghana selon le communiqué de Twitter aurait été sa désignation récente pour abriter le Secrétariat de la zone de libre-échange continentale (ZLECAF). L’équipe locale africaine que s’apprête à mettre en place la plateforme au Ghana débutera pour l’instant selon la formule du télétravail. En raison du contexte sanitaire, le géant du microblogging a d’ailleurs basculé l’essentiel de ses salariés dans le monde en télétravail. Un bureau signant une implantation physique au Ghana devrait néanmoins suivre, probablement quand les conditions sanitaires le permettraient.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.