MultiChoice continue de bien résister à la crise

MultiChoice

Le géant sud-africain de la vidéo a publié Jeudi dernier ses résultats du premier semestre (1er Avril au 30 Septembre 2020) de son exercice décalé 2021. Sur cette période marquée par ce qu’il est convenu d’appeler la première vague de la crise du Covid, le groupe audiovisuel a réalisé d’excellents résultats sur ses principaux fondamentaux. MultiChoice a par exemple attiré 287 milles nouveaux abonnés individuels pour franchir le seuil des 16 millions d’abonnés, essentiellement en Afrique du Sud (+220 milles), la contribution du reste de l’Afrique subsaharienne étant marginale (+67 milles). Les revenus tirés des abonnements ont également fortement (+4,5%) progressé à 22,206 milliards de Rands (environ 1,44 milliard $) contre 21,239 milliards de Rands un an plus tôt (environ 1,38 milliard $). De manière plus globale, les revenus du groupe ont progressé (+2%) à 26,1 milliards de Rands (1,67 milliard $). Les postes de revenus ayant sensiblement baissé sont les revenus publicitaires en raison de l’interruption de nombreuses compétitions sportives pendant plusieurs semaines entre Mars et Mai 2020, ainsi que les revenus d’abonnements professionnels (hôtels, restaurants, organisations diverses) en raison du lockdown intervenu lors de la première vague.

Sur l’OTT, MultiChoice indique que ShowMax est disponible dans 46 pays en Afrique subsaharienne. Le nombre mensuel d’utilisateurs actifs a lui progressé de 26% en glissement annuel.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.