20,3 millions de foyers TNT subsahariens couverts par SES en 2019

SES foyer TV Afrique

L’opérateur luxembourgeois de satellites SES a communiqué les résultats de son étude annuelle Satellite Monitor. En Afrique subsaharienne, les satellites SES ont délivré des contenus TV à environ 35 millions de foyers en 2019, soit + 2 millions en glissement annuel. La TNT fut le premier mode de réception (58%) des foyers couverts par l’opérateur dans la région devant le DTH (42%). Deux nouveaux pays, le Bénin et la Côte d’Ivoire, avaient par ailleurs choisi SES en 2019 pour soutenir leur basculement vers la TNT.

Globalement, l’opérateur a vu sa couverture progresser dans les principales sous-régions de la zone subsaharienne où il opère. Il couvre par exemple environ 11,6 millions de foyers (TNT et DTH) en Afrique de l’Ouest anglophone et 6,2 millions de foyers satellite en Afrique de l’Ouest francophone. En Afrique de l’Est, SES couvre aussi 900 milles foyers TV en DTH.

Les marchés clés du Nigéria et du Ghana

Au Nigéria, l’étude révèle qu’environ 11,8 millions de foyers reçoivent les contenus TV en DTH, en progression de 23 % par rapport à 2017. Le Ghana enregistre également une forte progression (19%) de son parc DTH à 4,7 millions de foyers. L’étude de SES souligne aussi que les téléviseurs haute définition (HD) sont de plus en plus populaires, déjà présents dans environ 50 % des foyers TV ghanéens et nigérians.

« Les résultats de notre étude de marché annuelle Satellite Monitor démontrent que le satellite reste l’infrastructure optimale pour diffuser des centaines de chaînes de télévision avec une image de haute qualité tout en offrant une solution abordable dans la transition de la télévision analogique vers la télévision numérique » explique Clint Brown, Vice Président des ventes et du développement marchés en Afrique de SES Video. « Alors que la date d’arrêt de l’analogique approche dans les deux pays – 2020 au Ghana et 2021 au Nigeria -, les conclusions de l’étude Satellite Monitor de 2019 confirment que les téléspectateurs des régions qui passent au numérique sont satisfaits de la télévision par satellite et la choisissent pour sa meilleure proposition de valeur et la variété de ses offres en clair, plutôt que d’acheter du nouveau matériel et de passer à la télévision numérique terrestre » ajoute le dirigeant.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.