1ère vague des audiences Médiamétrie en Côte d’Ivoire

Première vague d'audiences en CIV

Médiamétrie et Omedia communiquent comme attendu les résultats de la première vague 2020 de leur mesure d’audiences médias en Côte d’Ivoire. Réalisée entre le 03 et 18 Mai, elle a interrogé 560 personnes âgées de 15 ans et plus dans la région d’Abidjan à propos de leur consommation des médias.

Télévision

En mai 2020, plus de 7 habitants d’Abidjan sur 10 (76,1%) ont regardé la télévision chaque jour. Ils y ont consacré chacun en moyenne 4h31 quotidiennement. Les jeunes ont particulièrement investi le média TV sur cette période : 78% des 15-24 ans ont regardé des programmes de télévision chaque jour et ils y ont passé en moyenne 5h11 quotidiennement. Sur cette période, les chaînes de télévision ivoiriennes – les chaînes de la RTI et les nouvelles chaînes privées ivoiriennes de la TNT qui émettent déjà – ont réalisé à elles seules une part d’audience de 32,1%.

Il est à noter que depuis 2019, la Côte d’Ivoire a entamé sa transition vers la télévision numérique. En mai 2020, 4 personnes interrogées sur 10 connaissent la TNT (39,7%), contre à peine plus de 2 sur 10 il y un an. 71,6% de ceux qui connaissent ont l’intention de s’équiper de l’adaptateur qui permet de recevoir la télévision numérique. C’est 28,5%des habitants d’Abidjan, contre 21,6% il y a 1 an.

Internet

Les habitants d’Abidjan ont également été interrogés sur leur équipement individuel en smartphone. Ainsi, 71,8% des 15 ans et plus possèdent un smartphone, c’est près de trois sur quatre. Concernant la pratique d’Internet, 47% des personnes interrogées ont déclaré surfer sur la toile quotidiennement.
L’usage des réseaux sociaux reste élevé, avec 78,1% d’individus inscrits sur au moins un réseau social ; Facebook arrive toujours en tête suivi d’Instagram, Twitter puis LinkedIn. Parmi ces inscrits à un réseau social, 35,6%  déclarent s’y connecter tous les jours ou presque.

Les deux instituts rappellent que les résultats de cette première vague sont à considérer au regard du contexte exceptionnel lié à la crise sanitaire mondiale et aux mesures prises par l’Etat ivoirien qui ont pu modifier les comportements médias habituels.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.