Jumia : recul des pertes opérationnelles au 1er trimestre

Jumia pertes opérationnelles

S’il y a une bonne nouvelle à retenir de la présentation des résultats du premier trimestre 2020 du e-commerçant basé au Nigéria, ce serait bien celle-là. Le reflux de ses pertes opérationnelles pour la première fois après 6 trimestres consécutifs de creusement. Selon les chiffres communiqués par l’entreprise technologique le 13 Mai, l’EBITDA s’est amélioré de 10% en glissement annuel à -35,6 millions €. Quant aux pertes opérationnelles, elles sont estimées à -43,7 millions € sur le trimestre, soit un reflux de 4% en glissement annuel.

Plusieurs éléments ont pu contribuer à l’amélioration de ces indicateurs, dont la réduction des investissements marketing de 25% en glissement annuel à 8,9 millions €, soit leur plus bas historique depuis 2017. Ce qui ramène à 8 € le coût d’acquisition pour un shopper actif contre 11 € un an plus tôt. La progression de la monétisation se poursuit également avec Jumia Advertising désormais disponible dans 9 pays sur les 11 qu’opère encore l’entreprise. C’est 4 de plus par rapport à fin 2019 où le service était proposé dans seulement 5 pays. Résultat : 1,2 millions € de revenus additionnels apportés par ce service, en progression de 33,7% en glissement annuel. Avec des campagnes digitales orchestrées pour des annonceurs de premier plan comme Mondelez, Adidas, L’Oreal, Micosoft, Sensodyne.

JumiaPay a pour sa part été lancé sur un nouveau marché, la Tunisie. A date, le service de paiement est disponible dans 7 pays. L’ensemble des autres indicateurs continuent d’aller dans le bon sens. Par exemple : +51% pour le nombre de shoppers actifs, à 6,4 millions ; + 28% pour le nombre de commandes ; +11% pour les ventes brutes.

Confiance dans la pertinence du modèle

Pour Jeremy Hodara et Sacha Poignonnec, Co-Chief Executive Officers, la crise du Covid-19 prouve que le e-commerce a toute sa place dans le paysage économique africain. « Nous pensons que la pandémie du Covid-19 prouve que le e-commerce a un rôle clé à jouer en aidant les consommateurs à accéder en toute sécurité aux produits essentiels, et en fournissant un canal de distribution efficace aux marques et aux commerçants quand les canaux physiques sont off. Nous avons donc plus que jamais confiance dans la pertinence de Jumia et en l’adoption du e-commerce tant par les consommateurs que par les marques » ont-ils expliqué. Il faut néanmoins rappeler qu’ils avaient lancé un avertissement sur de potentiels effets négatifs de la crise sanitaire, et désormais économique, sur la rentabilité de l’entreprise.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.