Smartphone : +5,4% au dernier trimestre 2019 en Afrique

IDC dernier trimestre 2019

IDC prévient. Le marché africain du mobile devrait plonger de plus de 8% au premier trimestre 2020 en glissement annuel en raison de la pandémie du Covid-19. En attendant les chiffres pour mesurer l’impact de la crise sanitaire sur les ventes de terminaux mobiles dans la région, le cabinet américain fait le point concernant le dernier trimestre 2019. Portées par les multiples opérations commerciales de fin d’année ainsi que les black friday et cyber monday quelques semaines avant, les ventes de mobiles en Afrique au cours du quatrième trimestre de l’année dernière ont progressé d’environ 3,8% en glissement annuel. Les feature phones qui continuent de représenter plus de la moitié du marché (58,4%) se sont écoulés à 34,4 millions d’unités, en progression de 3,9% par rapport au précédent trimestre. Quant aux smartphones, ils se sont écoulés à 24,4 millions d’unités, en progression de 8,8% par rapport au troisième trimestre 2019. On retiendra donc que les ventes sur le segment des smartphones continue de progresser plus vite que celles du segment des feature phones. Une tendance déjà soulignée par IDC au cours de précédents trimestres.

Un trio de tête inchangé

Au niveau des constructeurs, l’ordre d’arrivée reste inchangé en tête du classement avec le Chinois Transsion qui continue d’écraser la concurrence. Au cours du quatrième trimestre 2019, il ressort par exemple à 40,9% de parts de marché pour les smartphones, suivi de Samsung (18,6%) et Huwaei (9,8%). Pour les feature phones, la part de marché du constructeur chinois monte jusqu’à 69,5%, ne laissant plus que des miettes à la concurrence.

Au niveau des prix, les smartphones à moins de 100$ ont vu leurs ventes de nouveau remonter au cours du dernier trimestre 2019 pour franchir le seuil des 50% alors qu’ils étaient tombés à 46,8% au cours du troisième trimestre. En revanche, les smartphones dont le tarif s’établit entre 200 et 400$ ont vu leurs ventes légèrement progresser à 13% du volume des smartphones écoulés au cours du trimestre. Les ventes des terminaux se situant dans cette fourchette de prix se situaient à 10% du volume total au précédent trimestre. C’est donc le segment de prix entre 100 et 200% qui s’est le plus contracté par rapport au troisième trimestre (-8% de ventes en volume).

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.