Africascope Kids 2019 : une exposition TV encadrée

Africascope Kids 2019

Kantar publie les résultats de la vague 2019 de son étude Africascope Kids, déclinaison d’Africascope sur le jeune public des 4-14. L’édition 2019 couvre un périmètre de 4 métropoles subsahariennes au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Cameroun et en RD Congo, alors que la précédente édition en couvrait 3. Africascope Kids 2019 a interrogé un échantillon de 1700 enfants représentatif d’un univers de 9 144 000 personnes âgées de 4 à 14 ans.

Les jeunes et la TV : une exposition forte mais encadrée

En termes d’insights, l’étude révèle que 91% des 4-14 ans ont regardé la télévision de façon quotidienne en 2019. Une couverture quotidienne qui est la même quel que soit l’âge de l’enfant et qui est proche de celle observée chez les adultes (92%) via Africascope. Ils y ont consacré en moyenne 3h 23 par jour. Une durée d’écoute de la télévision qui est beaucoup plus importante le weekend (4h 20) qu’en semaine (3h). L’exposition à la télévision varie également en fonction de l’âge : les 4-6 ans la regardent en moyenne 2h 44 par jour quand les 11-14 ans y consacrent près de 3h 57.

89% des parents déclarent limiter le temps passé devant les écrans de leurs enfants dont 55% dès qu’ils le peuvent. Ils sont également nombreux à surveiller ce que regardent leurs enfants, notamment en discutant régulièrement des contenus qu’ils regardent ou consultent sur Internet. Près de 3 parents sur 4 déclarent être prêts à payer pour recevoir des chaînes jeunesse. Des chaînes dont ils attendent en priorité qu’elles apprennent à leurs enfants des connaissances sur leurs cultures (61%) et sur le monde (47%). Et qu’elles leur fassent découvrir les sciences (37%).

Une écoute TV largement consacrée aux chaînes jeunesse 

Ce sont d’ailleurs ces chaînes jeunesse qui sont les plus regardées par le jeune public. Les répondants indiquent par exemple dédier 55% du temps passé devant la télévision aux chaînes jeunesse, soit environ 1h 51 par jour. La part de l’audience TV de ces chaînes est plus importante chez les plus jeunes les 4-6 ans (71%) et dans les foyers abonnés à un service de télévision payante, notamment les abonnés Canal+ (65). Le classement des chaînes les plus regardées diffèrent selon que les foyers sont abonnés ou non à la télévision payante.

Top 10 PDA chaînes jeunesse sur l’ensemble des 4-14 ansTop 10 PDA chaînes jeunesse sur les 4-14 ans abonnés Canal+
1.Tiji1. Piwi+
2.Disney Channel2. Télétoon+
3.Piwi+3. Disney Channel
4.Télétoon +4. Gulli Africa
5.TIVI55. TIVI5
6. Boomerang6. Tiji
7. Nickelodeon7. Nickelodeon
8. Gulli Africa8. Boomerang
9.Cartoon Network9. Cartoon Network
10.Canal+ Family10. Disney Junior

Au titre des programmes jeunesse les plus appréciés, les répondants citent Barbie, Miraculous, Kirikou, Power Rangers ou encore Spiderman.

Un accès à Internet limité

Pour Internet, le mobile étant le principal terminal d’accès, cela n’en facilite pas l’usage pour le jeune public. Par exemple, si environ 56% d’adultes du scope géographique de l’étude sont internautes, cette proportion tombe à seulement 21% pour les 4-14 ans dont seulement 10% pouvant utiliser Internet au moins une fois par semaine. Cette proportion varie du simple au double en fonction de l’âge : 13% chez les 4-6 ans, 15% chez les 7-10 ans et 30% chez les 11-14 ans. Les activités les plus pratiquées sur Internet sont : regarder des vidéos (53%), rechercher des informations pour l’école ou les devoirs (38%) et aller sur Facebook ou Snapchat (28%).  

Méthodologie : Les interviews ont été réalisées en novembre 2018, en partenariat avec TNS RMS à Dakar (Sénégal), Douala (Cameroun), Abidjan (Côte d’Ivoire) et Kinshasa (RD Congo). Le recueil de l’information a été réalisé en face à face sur tablette auprès d’un échantillon représentatif de 1700 enfants et en présence d’un adulte référent. Sur le périmètre défini, les 4-14 ans représentent un univers estimé à 9 144 000 enfants.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.