Parc d’abonnés stable pour MultiChoice au premier semestre

MultiChoice

MultiChoice a présenté il y a trois semaines les résultats du premier semestre (clos le 30 Septembre 2019) de son exercice décalé 2020. La principale information concerne la stabilité du parc abonné au terme de ces six mois. Le géant sud-africain affiche en effet 15,052 millions d’abonnés au compteur pour le premier semestre. Une performance quasi stable par rapport au semestre précédent (15,097 millions). Dans le détail, environ 45 milles abonnés (-0,3%) manquent à l’appel. La CAN 2019 l’été dernier en Egypte n’a donc pas permis à MultiChoice d’engranger de nouveaux abonnés. Ou plutôt, de les retenir. Car la base à 90 jours a bien progressé d’environ 300 milles abonnés (18,877 millions au fin Septembre vs 18,579 millions fin Mars), qui semblent ensuite s’être évaporés.

Géographiquement, l’Afrique du Sud repasse devant le reste de l’Afrique subsaharienne en volume. Le parc abonné de MultiChoice sur son marché domestique progresse d’environ 228 milles. A l’inverse, le reste de l’Afrique subsaharienne est en repli (-273 milles). Les difficultés macroéconomiques au Zimbabwé ont particulièrement fait décrocher ce marché.

Cap maintenu sur les contenus locaux

Alors qu’il avait annoncé lors de ses premiers résultats semestriels mettre désormais le cap sur les contenus locaux, MultiChoice a confirmé ce cap. Le catalogue de contenus locaux a par exemple progressé d’environ 4 000 heures au cours des six derniers mois. Le groupe annonce réserver près de la moitié (43%) de son budget aux contenus locaux, dont la production en propre ou en partenariat atteint désormais 1900 heures, avec quelques succès comme The River et The Herd.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.