Boomplay signe avec Sony Music

Boomplay

Boomplay, plateforme de streaming musical reliée au chinois Transsion, a annoncé il y a 15 jours avoir signé avec le troisième major de l’industrie musicale, Sony Music. Avec cet accord, la plateforme qui a désormais plus de 60 millions d’abonnés en Afrique subsaharienne compte les trois géants de l’industrie musicale parmi ses fournisseurs. Gage d’un catalogue parmi les plus larges pour les utilisateurs. Comme avec les deux autres majors, l’accord avec Sony Music rend accessibles sur la plateforme les œuvres de stars africaines (Wizkid, Davido, etc.) et mondiales (Beyonce, French Montana, etc.) de la musique. Ce qui permet à Boomplay de continuer à occuper le terrain en Afrique subsaharienne. Après s’être longtemps cantonné aux territoires anglophones, le service est parti depuis plusieurs mois à l’assaut des territoires subsahariens francophones comme la Côte d’Ivoire et le Cameroun et le Sénégal. Pour Sony Music, l’accord avec Boomplay assure un nouveau canal de diffusion pour les stars africaines signées. Surtout, il permet au major de rester dans le « jeu » face à ces concurrents sur ce marché émergent qu’est l’Afrique subsaharienne et sur lequel parie de nombreux acteurs de l’industrie.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.