La 3G passera devant la 2G en Afrique subsaharienne en 2019

GSMA Afrique 2018 cover - 3G

GSMA Intelligence a confirmé en Juillet ses estimations de début d’année. Le basculement vers le haut débit mobile devrait bien s’opérer en 2019 en Afrique subsaharienne. « En 2019, le nombre de connexions en 3G dépassera celui utilisant la 2G, et d’ici la fin de l’année, la 3G deviendra la principale technologie mobile utilisée en Afrique subsaharienne avec un peu plus de 45% du nombre total de connexions » estime l’association. Quant à la 4G, elle reste encore très en retrait (seulement 7% du nombre total de connexions mobiles en 2018) même si les déploiements réseaux continuent de s’étendre. « Au cours des douze derniers mois, de nouvelles assignations de fréquences 4G ont eu lieu dans plusieurs pays et une augmentation remarquable du niveau de déploiement des réseaux 4G » a été constatée par la GSMA. Enfin pour la 5G, technologie autour de laquelle débutent à peine des réflexions dans quelques pays de la région, l’étude de la GSMA recommande que les prochains renouvellements de licences soient davantage neutres et ouverts pour permettre aux telcos d’anticiper l’avènement, même à long terme, de cette technologie.

Par rapport à la taille du marché, l’étude de l’association estime à 456 millions le nombre d’abonnés uniques dans la région fin 2018, soit une progression tombant à 2,77% en glissement annuel. C’est le niveau de progression le plus faible enregistré ces dernières années, confirmant le ralentissement du marché depuis quelques années.

Crédit photo © futureatlas.com

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.