83% d’Africains envisagent suivre la CAN 2019

GeoPoll CAN 2019 couverture

A l’image de ce qu’il a proposé à la veille de la Coupe du monde FIFA 2018, GeoPoll publie en ce début de Coupe d’Afrique des Nations (CAN) une étude sur la couverture média potentielle de l’édition 2019 de la compétition phare de la Confédération Africaine de Football (CAF). Selon les chiffres recueillis par l’institut dans les 6 pays (Côte d’Ivoire, RD Congo, Nigéria, Kenya, Ouganda, Egypte) couverts par l’étude, l’exposition média attendue pour la CAN 2019 avoisine 83% de l’ensemble 15+. C’est trois points en dessous des intentions recueillies par GeoPoll à la veille de la dernière Coupe du monde FIFA. Le scope géographique couvert par cette précédente étude était différent cependant.

Par pays, la RDC ressort comme le territoire sur lequel le plus grand nombre envisage de suivre les joutes de la CAN 2019. A l’inverse, moins de deux Ougandais sur trois ont planifié de suivre les matchs de la CAN. Pour le plus grand nombre, la TV restera le premier canal pour se tenir informé de l’évolution de la compétition. 62% des 15+ planifiant de suivre cette édition de la CAN indiquent qu’ils se tiendront informés via la TV. 53% le feront via les réseaux sociaux, Facebook en tête, quand 36% vont recourir à des sites web.

Principalement la TV pour suivre les live

La TV ressort également comme principal canal pour suivre les matchs en direct. 85% des personnes qui envisagent suivre la CAN 2019 regarderont les matchs à la télé. 30% utiliseront des plateformes OTT accessibles sur mobile. 20% suivront les directs commentés à la radio.

GeoPoll note par ailleurs que le public semble avoir bien identifié à l’avance les chaînes qui diffusent les matchs de la CAN. 73% des personnes indiquent ainsi savoir quelles chaînes vont diffuser les matchs de la compétition. Et à cet exercice de la notoriété, les diffuseurs pay TV semblent clairement se détacher par rapport à leurs concurrents free TV. Les premiers ont sécurisé les droits de diffusion depuis très longtemps et communiquent à cet effet depuis plusieurs mois pour recruter de nouveaux abonnés. Chez de nombreux diffuseurs terrestres free TV, ce fut à l’inverse l’incertitude jusqu’à la veille de la compétition. Conséquence, 64% des personnes interrogées (*) expliquent par exemple qu’elles sont prêtes à souscrire un abonnement pay TV spécifiquement pour regarder les matchs de cette édition de la CAN. Ce chiffre grimpe jusqu’à 89% au Nigéria. En Egypte, il atteint à l’inverse le plancher de 34%. Dans ce pays maghrébin, le piratage est particulièrement endémique grâce notamment au saoudien beoutQ dont les décodeurs pirates y sont disponibles.

Pour rappel, l’UAR a officiellement mandaté Kantar TNS pour mesurer les audiences de la CAN 2019.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.