Le diffuseur public du Zimbabwe ne diffusera (peut-être) pas la CAN

Diffusion CAN 2019 Zimbabwe

Alors que l’entrée en lice de la sélection nationale du Zimbabwe pour la Coupe d’Afrique des Nations, cru 2019, interviendra dans quelques heures lors du match d’ouverture face au pays hôte, l’Egypte, la ZBC, diffuseur public du pays, n’est toujours pas certaine de pouvoir proposer ce match inaugural sur ses antennes, ni le reste de la compétition d’ailleurs. Le groupe audiovisuel public du Zimbabwe tente toujours de rassembler les 700 000 € correspondant au montant qu’il doit acquitter pour acquérir une sous-licence de diffusion en clair sur son territoire. Selon la clé de répartition initiée par l’UAR (Union Africaine de Radiodiffusion) et fondée sur divers facteurs contextuels (taille de la population, situation socio-politique, contexte macro-économique, PIB, participation ou non de la sélection nationale à la CAN, etc.), les tarifs d’accès aux sous-licences free TV en Afrique subsaharienne peuvent varier d’un diffuseur à l’autre. En dépit de cet effort d’équilibrisme de l’UAR qui commercialise les droits terrestres en clair en Afrique subsaharienne, de nombreux diffuseurs free TV publics et privés de la région estiment encore trop élevés les tickets d’accès. Alors, l’association s’est semble-t-il résolue à accepter la cession de matchs à la carte, alors qu’elle avait annoncé en Avril y être opposée afin de maximiser l’exposition TV de la CAN et des autres compétitions dont elle acquis les droits médias auprès de la CAF. C’est ainsi que la SABC, diffuseur public sud-africain, n’aurait acquis les droits que pour 17 matchs.

Ces incertitudes profitent bien entendu aux diffuseurs payants comme Supersport (MultiChoice) et Canal+ qui garantissent la diffusion de l’intégralité des matchs sur leurs antennes. Ce qui ne manquera pas de générer du trafic supplémentaire en termes d’abonnés et d’attirer les annonceurs. Dans le cas de Supersport cependant, l’accès des abonnés aux matchs de la CAN varie en fonction du bouquet acheté. Les bouquets de base ne proposent que quelques matchs. Pour pourvoir regarder l’intégralité de la CAN 2019, l’abonné DStv doit détenir un bouquet premium.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.