Le CIO poursuit avec Infront Sports en Afrique subsaharienne

CIO Olympic games Infront Sports

Le CIO et Infront Sports & Media ont annoncé Mardi la poursuite de leur collaboration en Afrique subsaharienne. L’agence de marketing sportif basée en Suisse continuera en conséquence à commercialiser dans 46 pays subsahariens les droits audiovisuels (TV et radio) free-to-air ainsi que les droits digitaux associés des compétitions olympiques organisées par le CIO jusqu’en 2024, les JO de Paris 2024 inclus. Pour chacune des compétitions, Infront Sports fournira aux diffuseurs du flux dédié qui mettra en avant les participants africains. Pour les JO de Tokyo 2020 par exemple, l’agence explique qu’elle fournira du flux sur mesure avec plus de 150 heures de contenus dont 6 heures minimum au quotidien en 3 langues, Français, Anglais et Portugais.

« Notre objectif commun avec le CIO est de maximiser le rayonnement des Jeux Olympiques à travers l’Afrique subsaharienne en proposant au public des programmes qui mettent en valeur les athlètes du continent. Nous pensons que les cinq prochaines années seront passionnantes pour le sport africain, avec notamment les Jeux Olympiques de la jeunesse prévus à Dakar 2022. Ces événements offriront de nombreuses opportunités pour l’Afrique de mettre en valeur la passion du continent pour les Jeux et la ferveur populaire » souligne Julien Ternisien, Vice Président Summer Sports chez Infront Sports. « Suite à notre partenariat pour Rio et Sochi, nous sommes heureux de collaborer à nouveau avec Infront afin d’apporter la meilleure couverture possible pour les Jeux olympiques en Afrique subsaharienne. En 2022, les Jeux Olympiques de la Jeunesse auront lieu pour la première fois en Afrique, à Dakar, au Sénégal. Avec une population jeune et dynamique, c’est un moment important pour le développement du sport en Afrique » commente pour sa part Timo Lumme, Directeur Général de IOC Television and Marketing Services.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.