L’Afrique de l’ouest en haut débit mobile en 2019

GSMA haut débit mobile Afrique de l'ouest

Dans le sillage de son état des lieux publié en début d’année, la GSMA a confirmé dans une nouvelle étude que le basculement vers le haut débit mobile s’accélère en Afrique. Dans la partie ouest du continent par exemple, région sur laquelle se focalise l’étude rendue publique la semaine dernière à Abidjan, la 3G devrait « représenter 49% du nombre total de connexions d’ici fin 2019 » passant ainsi devant la 2G. L’adoption de la 4G reste en revanche marginale pour l’instant. Elle atteindra seulement 17% des connexions mobiles à l’horizon 2025 selon la GSMA qui explique la faible disponibilité de la 4G dans la région par les retards dans l’attribution des spectres de fréquences aux opérateurs. L’association estime toutefois que la situation s’améliore, avec pas moins de 10 nouveaux réseaux 4G lancés dans la région entre Janvier 2018 et Janvier 2019.

Plus généralement, la GSMA dénombre 100 millions d’utilisateurs d’internet mobile en Afrique de l’ouest fin 2018, soit plus de la moitié (54%) des 185 millions d’abonnés uniques comptabilisés dans la région. Le nombre d’utilisateurs d’internet mobile a donc bondi de 31,6% en douze mois. On notera cependant que la progression du parc d’abonnés uniques ne s’élève qu’à 5,1%, confirmant le ralentissement souligné ces derniers mois par l’association.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.