L’extinction de l’analogique au Burkina Faso est annoncée pour le 1er Novembre

TNT Burkina Faso 400x400

Lundi 08 Avril, le gouvernement du Burkina Faso a communiqué son intention d’éteindre à compter du 1er Novembre 2019 la disponibilité du signal analogique sur son territoire, soit environ deux années après le lancement officiel du processus de basculement vers la TNT dans le pays. Il invite en conséquence les diverses parties prenantes, notamment les éditeurs, à initier des campagnes d’information à l’adresse du public pour le préparer. Quant à la SBT (Société Burkina de Télédiffusion), opérateur national de la TNT, elle devra renforcer sa communication sur la disponibilité des décodeurs et les mécanismes d’accès au multiplex proposant l’ensemble de chaînes gratuites. Le gouvernement burkinabé a par ailleurs rappelé en marge de cette annonce, que les réflexions et discussions se poursuivent pour définir de manière inclusive les tarifs des redevances à acquitter par les éditeurs pour faire transporter leurs chaînes par la SBT. Ces redevances font partie du modèle économique imaginé pour garantir la pérennité de l’opérateur national de la TNT.

Si le deadline annoncé est respecté, le Burkina Faso sera très probablement le premier pays ouest africain à achever son basculement vers la télévision numérique terrestre. Le Sénégal, en 2015, et le Nigéria, depuis Décembre 2016, qui ont pourtant débuté avant lui, sont encore loin de l’achèvement.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.