MTN quitte un premier marché subsaharien

MTN

Le géant sud-africain des télécoms a annoncé Jeudi à l’occasion de la présentation de ses résultats 2018 la cession des 53% qu’il détenait au capital de l’opérateur botswanais Mascom. La transaction a été conclue à hauteur de 300 millions $ avec le groupe Econet qui prend ainsi le contrôle de l’opérateur télécom leader au Botswana. Pour MTN, cette opération s’inscrit dans un plan de désengagement d’actifs jugés désormais non stratégiques ou de marchés trop petits. Le groupe évoque à cet effet un milliard $ de cessions à effectuer dans les trois prochaines années. Tous les regards sont évidemment tournés vers Jumia dont il détient 40%. L’IPO de la licorne africaine du e-commerce prévue au cours de ce premier semestre devrait permettre au groupe télécom sud-africain d’obtenir quelques centaines de millions $. MTN pourrait par ailleurs se délester d’une part de son portefeuille de tours télécoms.

Concernant la téléphonie mobile, les observateurs devisent désormais sur le prochain pays duquel pourrait sortir le groupe sud-africain particulièrement sanctionné par divers régulateurs en Afrique subsaharienne ces dernières années. Des sanctions contestées, qualifiées d’injustes et contre-productives par le telco.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.