Droits CAF : un nouveau mandat jusqu’en 2023

CAF droits TV free-to-air CAN 2019 400x400

Ni la CAF, ni Lagardère SE n’ont officiellement communiqué à propos d’une éventuelle fin de collaboration à propos de la commercialisation des droits médias des compétitions organisées par le premier. Les récents événements tendent cependant à indiquer que les deux parties ont au minimum convenu d’une pause sur certains aspects de leur relation contractuelle. La CAF a en effet lancé Vendredi 22 Février un appel d’offres pour sélectionner une nouvelle société pour commercialiser en exclusivité en Afrique subsaharienne les droits TV de ses compétitions jusqu’en 2023, en l’occurrence les droits terrestres free-to-air. Les compétitions ciblées par la CAF pour faire partie du deal avec son futur prestataire sont les CAN 2019 et 2021, les éliminatoires de la CAN 2023, les CAN féminines 2020 et 2022, les CAN U20 en 2021 et 2023, etc. Le deadline pour recevoir les propositions des éventuels soumissionnaires est fixé au 07 Mars.

La CAF cherche à étendre la diffusion de la CAN à des éditeurs privés

L’initiative de la CAF vient confirmer une tendance qui semblait se dessiner depuis Janvier avec la prise de parole de l’UAR pour rappeler que l’instance continentale du foot n’avait pas encore débuté la commercialisation des droits audiovisuels de la prochaine CAN. Cette sortie laissait en effet présager que les discussions entre la CAF et Lagardère n’avaient pas encore abouti quant à la remise à plat du contrat courant jusqu’en 2028 pour la commercialisation des droits médias. L’instance continentale souhaitait par exemple une revalorisation des montants à acquitter pour les droits de ses compétitions, une évolution logique selon elle en raison du passage à 24 équipes participantes pour la CAN. Interrogé il y a une quinzaine de jours, un dirigeant de Lagardère SE à Paris nous avait d’ailleurs renvoyé vers la CAF comme seul interlocuteur pertinent pour nous éclairer à propos de l’avancement du processus de commercialisation des droits médias de la CAN 2019. « A ce jour, les droits TV de la CAN 2019 correspondant aux télévisions et pays (Afrique subsaharienne ndlr) que vous indiquez sont directement gérés par la CAF » nous avait répondu notre source. Un insider à Dakar suivant l’évolution du processus nous avait également confié qu’à côté des diffuseurs publics, la « CAF cherche à promouvoir des modèles privés dans certains pays comme le Sénégal, la Guinée, le Nigéria » .

Reste à suivre comment évoluera le processus de commercialisation à quasiment quatre mois du début de la prochaine CAN. Plusieurs points attendent encore d’être éclairés. Les chaînes payantes en Afrique subsaharienne n’ont pas été évoquées dans le cadre du nouveau processus initié Vendredi. Les droits pay TV sur cette région restent-ils en conséquence dans le giron de Lagardère ? De même que les droits hors Afrique ? Quant à l’Afrique du Nord, c’est probablement beIN qui est maintenu.

Copyright © visualhunt/manbeastextraordinaire

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.