Buzzeff de Jérôme Mouthon rejoint Teads et Altice

Buzzeff _200x200

Teads, pionnier des désormais classiques formats digitaux inRead, a annoncé Mercredi l’acquisition pour un montant non dévoilé de Buzzeff, régie de publicité digitale, notamment vidéo, opérant surtout en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. L’opération permet à Teads, plateforme globale desservant des milliers d’annonceurs en Europe et en Amérique du Nord, d’installer une présence physique dans cette région qu’elle estime importante pour ses activités et pour l’industrie de la publicité digitale. Mi-2016, Buzzeff revendiquait un inventaire mensuel à 100 millions de pages. Début 2019, ce chiffre a été multiplié par 15 avec 1,5 milliard de pages vues par mois. La régie basée à Casablanca est par ailleurs très attentive à la question du brand safety dans une région où foisonnent les contenus inappropriés. Ce qui en fait une véritable pépite de l’industrie de la publicité digitale dans la région Afrique et Moyen-Orient. En rejoignant Teads qui garantit également un contexte approprié de diffusion pour les marques, Buzzeff va changer de palier en bénéficiant de technologies et de savoir-faire plus avancés. La régie nord-africaine change aussi de nom pour devenir Teads MENA, avec deux pôles géographiques stratégiques : Teads North Africa basé à Casablanca et Teads Middle East basé à Dubaï. L’ensemble est dirigé par Jérôme Mouthon. Pour mémoire, Teads, cofondé et dirigé par Pierre Chapaz, a été acquis en 2017 par Altice contre 285 millions €.

Le rapprochement Teads – Buzzeff intervient à la suite d’un autre conclu fin Janvier entre Altavia et Blue Lions. Ce dernier est une agence digitale accompagnant plusieurs marques en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.