La télévision payante en Afrique subsaharienne en 2018

Digital TV Research télévision payante 950x620

Le britannique Digital TV Research a livré Lundi l’édition 2019 de son étude annuelle scrutant le marché subsaharien de la télévision payante en Afrique subsaharienne. Comme d’habitude, de nombreux enseignements en ressortent. Selon les statistiques compilées par l’analyste anglais, le marché a comptabilisé 28,035 millions d’abonnés à la télévision payante à fin Décembre 2018, en progression de 19,35% en glissement annuel. Ce décompte se situe comme nous l’avions prévu très au-dessus du trend qui se dégageait des estimations qu’il avait communiquées l’an dernier. Autre précieux enseignement, le sud-africain MultiChoice aurait attiré davantage de nouveaux abonnés (1,855 millions) au cours des 12 derniers mois que le chinois StarTimes (1,157 millions). C’est bien l’une des premières fois au cours des dernières années que l’opérateur basé à Beijin enregistre une performance inférieure à celle de son principal concurrent en termes de nouveaux abonnés, confirmant par ailleurs le dynamisme retrouvé de ce dernier après deux années particulièrement délicates. Le sud-africain aurait même recruté jusqu’à 435 milles nouveaux abonnés sur le dernier trimestre 2018, soit plus que sur l’ensemble de son semestre d’Avril à Septembre où il avait déjà attiré 424 000 nouveaux abonnés. Selon le décompte de Digital TV Research, les nouveaux abonnés qui ont rejoint MultiChoice au cours du dernier trimestre 2018 ont majoritairement souscrit une offre DStv (275 milles). GOtv ressort à 160 milles nouveaux abonnés sur la période. Quant au français Canal+, il aurait recouvré son niveau Coupe du monde où il caracolait à près de 3,8 millions d’abonnés direct-to-home fin Juin 2018, seuil qu’il aurait même franchi au terme du quatrième trimestre 2018 pour se situer à environ 3,931 millions d’abonnés. Si le décompte de Digital TV Research se révèle proche de la réalité, on le saura mi-Février, la filiale de Vivendi aura recruté jusqu’à 530 milles nouveaux abonnés au cours du quatrième trimestre. Une telle performance est vraisemblable et se situe dans les standards du groupe français en Afrique. Fin 2017, au terme de son incroyable Noël, Canal+ avait par exemple engrangé 658 milles nouveaux abonnés.

La percée de la TNT by Canal+

Digital TV Research présente une autre statistique très intéressante concernant la filiale de Vivendi. Son service TNT payante, EasyTV, afficherait 79 milles abonnés au compteur fin Décembre. C’est une performance assez remarquable pour un service quasiment confidentiel et autour duquel le groupe français communique peu. Avec le lancement attendu en 2019 de la commercialisation à Abidjan, le parc abonné devrait sensiblement progresser dans les mois à venir.

Plus globalement, l’étude de Digital TV Research indique que le marché de la télévision payante a généré 5,42 milliards $ de revenus au cours des douze derniers mois, en très forte progression (+16,8%) en glissement annuel. L’un des faits marquants de l’année, l’exit de Kwesé annoncé début Novembre, n’aura pas outre mesure pesé sur le marché, la filiale d’Econet étant crédité de moins de 200 milles abonnés.

Marché de la télévision payante en Afrique subsaharienne en 2018 – Digital TV Research | Happens Africa
Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.