Le pays hôte de la CAN 2019 est attendu cette semaine

CAF glissement CAN

Ahmad Ahmad et le comité exécutif de la CAF seront à Dakar cette semaine en marge de l’édition 2019 des CAF Awards distinguant notamment le footballeur africain de l’année. Si tous les projecteurs seront braqués sur la capitale sénégalaise, ce ne sera toutefois pas pour connaître le nom de l’heureux vainqueur que les observateurs devinent aisément. Le véritable événement sera plutôt la communication du choix de la CAF, après avis de Roland Berger, entre l’Afrique du Sud et l’Égypte pour accueillir la prochaine CAN. Si le calendrier annoncé en Décembre 2018 par l’instance de gouvernance du foot en Afrique n’a pas changé en regard des derniers développements, le pays hôte devrait être annoncé Mercredi 09 Janvier.

Mais justement en termes de derniers développements, une association camerounaise de clubs de foot ( AFAC – Association des Clubs de Football Amateur du Cameroun) a annoncé fin Décembre avoir saisi le TAS contre la décision de la CAF de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, mais également contre le choix opéré en Juillet 2017 de passer à 24 équipes en lice pour disputer la compétition au lieu de 16. L’association à l’origine de la nouvelle saisine du TAS contre la CAF justifie son initiative par le fait que ce passage à 24 équipes a fondamentalement changé la nature du cahier des charges sur lequel s’était engagé le Cameroun lors de sa candidature à l’accueil de la compétition. Changement qui aurait eu les suites intervenues récemment, c’est-à-dire l’éviction du pays de l’organisation de la prochaine édition. Cette nouvelle situation, cumulée à celle de la saisine initiée par la FIF (fédération ivoirienne de football) contre le projet de glissement pour les CAN 2021 et 2023, rajoute de l’incertitude à l’organisation, à bonne date, des prochaines CAN.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.