Jumia commercialise du Carrefour en Afrique

Carrefour _200x200

Jumia et Carrefour ont annoncé Lundi avoir conclu un accord commercial selon lequel les plateformes e-commerce de la filiale de Rocket Internet vont proposer aux shoppers en Afrique des références Carrefour dans l’alimentaire (épicerie, boissons) et le non alimentaire (appareils électroniques). La mise en œuvre débutera en Janvier 2019 notamment au Kenya où le retailer français est présent avec 6 magasins franchisés opérés par l’émirati Majid Al Futtaim. En Afrique francophone, le partenariat commercial sera mis en œuvre via CFAO Retail avec lequel l’enseigne française a lancé en 2013 une joint-venture pour déployer des galeries marchandes et magasins Carrefour. Dans cette région francophone, trois pays sont pour l’instant annoncés pour déployer le partenariat avec Jumia : la Côte d’Ivoire et le Cameroun où CFAO Retail opère déjà des magasins Carrefour et centres commerciaux ainsi que le Sénégal. « Les produits de marque Carrefour sont très appréciés par les consommateurs dans nos différents points de ventes Carrefour ou Carrefour Market à Abidjan et à Douala. Aujourd’hui, nous sommes heureux de proposer un nouveau canal de distribution à nos clients et de profiter de l’essor du
e-commerce en Afrique. Il est très important de diversifier les circuits pour répondre à leurs attentes » explique Jean-Christophe Brindeau, Directeur Général de CFAO Retail. L’accord avec Jumia signe par ailleurs le retour de CFAO dans le e-commerce en Afrique après avoir interrompu les activités de sa plateforme propriétaire Africashop il y a presque 6 mois, en Juin 2018. Le retailer fait ainsi le choix de s’adosser à un géant local du e-commerce aux méthodes éprouvées notamment dans la logistique, l’une des faiblesses ayant précipité la fermeture d’Africashop, ou encore dans la gestion des commandes. Au Kenya, Majid Al Futtaim explique d’ailleurs faire confiance à Jumia, un excellent partenaire ayant enregistré de belles performances depuis de nombreuses années et ayant une excellente crédibilité sur le marché.

Pour Jumia, la signature d’un tel accord s’inscrit dans la stratégie d‘amélioration continue de l’offre comme l’avait exposée ses dirigeants plus tôt dans l’année. Son annonce à quelques jours de la communication des résultats du troisième trimestre de Rocket Internet semble en tout cas être un signal fort à l’endroit des investisseurs, notamment en vue d’une prochaine IPO début 2019 comme le laissent entendre les rumeurs insistantes.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.