Facebook étend au Nigéria son initiative africaine de fact-checking

Africa Check fact-checking 200x200

Après donc le Kenya et l’Afrique du Sud il y a quelques semaines, le Nigéria devient le troisième marché subsaharien sur lequel Facebook déploie son initiative de fact-checking. Comme dans les deux premiers pays cités, le réseau social va opérer avec les mêmes partenaires tiers, l’AFP et Africa Check qui vont contribuer à attester la véracité des contenus auxquels sont exposés les utilisateurs du social media dans le fil d’actualité. Début Octobre, les représentants du réseau social avaient laissé entendre que plusieurs pays africains devraient être couverts. A la suite du Nigéria, de nouveaux marchés devraient donc être encore annoncés. Pour rappel, l’initiative de fact-checking de Facebook qui a débuté en France couvre à date plus de 14 marchés dans le monde.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.