600 milles nouveaux shoppers sur Jumia depuis le début de l’année

Jumia One 200x200

Rocket Internet a présenté Jeudi 20 Septembre ses résultats du premier semestre 2018. Sa filiale africaine, Jumia, dont il détient environ 28% du capital (21,7% directement) a encore amélioré sur la période ses KPI opérationnels. Ses plateformes ont par exemple enregistré 600 milles shoppers additionnels environ au cours du premier semestre (300 milles par trimestre), soit une progression de 27,3% par rapport à fin 2017. Les ventes brutes (GMV – gross merchandise volume) ont pour leur part atteint 314,7 millions € dont 163,4 millions au cours du second trimestre. Cela correspond à une progression de 66,7% en glissement annuel par rapport au premier semestre 2017. Entre les trimestres 1 et 2 de l’exercice 2018, la progression est plus modeste mais soutenue à environ 8%. Dans sa présentation, Rocket Internet note que Jumia a introduit diverses nouvelles solutions digitales comme Jumia One lancé en Mars 2018 ou JumiaPay lancé depuis début 2017, solutions qui devraient continuer à améliorer son attractivité auprès des shoppers ainsi que l’expérience utilisateur. En Juillet, à l’occasion de ses 6 ans, le e-commerçant a également initié une promo déployée par l’ensemble de ses filiales en Afrique. Ce qui devrait avoir un impact positif sur les résultats du troisième trimestre. Quand au dernier trimestre 2018, il devrait à nouveau être porté par le black friday et les fêtes de fin d’année.

Ça se précise en ce qui concerne l’éventualité d’une IPO

En marge de la publication des résultats de l’accélérateur allemand, Reuters a apporté de nouvelles précisions quant à l’éventualité de plus en plus certaine d’une IPO en 2019 pour Jumia. Après que Bloomberg ait recueilli en Août les confidences d’insiders chez MTN (environ 40% du capital de Jumia), Reuters confirme Jeudi l’option de la bourse de New York, citant trois sources proches du dossier. Ces dernières ont également révélé à Reuters que l’opération pourrait être réalisée au premier trimestre de l’an prochain avec Citi, Morgan Stanley et Berenberg comme banques partenaires. Le nom du dernier cité avait déjà fuité en Mars lorsque sont apparues les premières rumeurs.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.