Netflix répond avec humour à MultiChoice en Afrique du Sud

Netflix vidéo humour Afrique du Sud _200x200

Netflix essuie depuis plusieurs mois des tirs nourris et répétés de la part de MultiChoice en Afrique du Sud. Le service SVOD est ciblé par le géant local du marché de la TV qui l’accuse d’être la cause du désabonnement continu (*) des clients de ses offres premium, les plus génératrices de revenus. Devant le régulateur comme auprès de l’administration fiscale, mais également et surtout dans la presse, l’opérateur pay TV déroule son opération de lobbying contre Netflix dont il dénonce le non assujettissement à l’impôt et à la régulation audiovisuelle en Afrique du Sud, sa non participation au financement de la création audiovisuelle locale, etc. Jusqu’à présent, la plateforme OTT américaine était restée de marbre. Mais Lundi, elle a dégainé une créa publicitaire dans laquelle elle trolle sans le nommer son pourfendeur, suscitant l’hilarité sur les réseaux sociaux. Le public a vite compris que la vidéo qu’elle a diffusée moque une précédente créa publicitaire de DStv expliquant comment installer ses équipements TV direct-to-home (parabole + décodeur). Dans sa vidéo proposée sur les réseaux sociaux, Netflix explique en effet que l’accès a son service ne requiert aucune installation pouvant s’avérer complexe. Les internautes, très amusés, n’ont pas manquer d’en rajouter une couche. Ils ont directement interpellé DStv sur les réseaux sociaux en l’invitant à proposer une réponse à la hauteur mais tout autant en humour. Voilà qui promet. En attendant, il a le bec cloué. Interrogé par des médias locaux, l’opérateur se refuse à tout commentaire.

(*) Il est toutefois utile de rappeler que sur le dernier semestre, le nombre d’abonnés premium a pour la première fois depuis longtemps progressé

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.