C’est déjà la fin pour le HuffPost en Afrique du Sud

HuffPost _200x200

Le HuffPost (Oath | Verizon) et Media24 (Naspers) ont conjointement annoncé Lundi la fin de leur partenariat éditorial en Afrique du Sud. C’est déjà donc la fin pour HuffPost South Africa, juste un peu moins de 2 ans après avoir été lancé en Novembre 2016 dans le paysage média de la nation arc-en-ciel. L’édition sud-africaine était le premier test lancé en Afrique subsaharienne pour le pure player américain qui a des déclinaisons au Maghreb aussi. Pour justifier la décision de mettre fin à l’aventure en Afrique du Sud, les parties ont évoqué des revenus publicitaires trop faibles en dépit des excellentes audiences qu’y réalise le pure player. En Juin 2018, il a par exemple attiré 1,63 million de visiteurs uniques, soit la neuvième meilleure audience du marché de la presse digitale en Afrique du Sud. Jared Grusd, patron mondial du HuffPost a indiqué être « fier du travail éditorial et journalistique produit par l’édition sud-africaine » . Il a salué sa capacité à avoir pu fédérer une si importante et fidèle audience en peu de temps. Concernant le marché subsaharien, il a rassuré sur l’ambition continue du HuffPost à poursuivre le développement de son audience internationale et notamment en Afrique. Quant au devenir des salariés et de l’actif (la plateforme et son contenu) en Afrique du Sud, les discussions seraient encore en cours entre les deux parties.

Pour mémoire, un article polémique signé d’un faux nom avait été publié par le HuffPost South Africa en Avril 2017, ce qui avait contraint à la démission l’ex-directrice de publication, Verashni Pillay.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.