Econet dénonce le piratage des flux du mondial par GFM au Sénégal

FIFA Coupe du Monde Russie 2018 piratage _400x400

La Coupe du monde s’achève peut-être Dimanche. Le différend entre RTS et GFM ne s’estompera pas pour autant ce week-end. Selon les derniers développements intervenus cette semaine, tout porte à croire que l’affaire jouera les prolongations après la Coupe du monde, le temps de situer les responsabilités dans l’avènement des manquements dénoncés depuis plusieurs mois par le groupe audiovisuel public local, notamment la diffusion « terrestre » de la compétition par TFM, une antenne de GFM. Selon l’accord qui lie le groupe de Youssou Ndour à Econet Media et Kwesé, seule l’Obs TV, autre chaîne de GFM, pouvait reprendre les flux de Kwesé Free Sports (KFS) pour les diffuser en direct-to-home (satellite) dans le pays. Un courrier du 18 Avril de Econet adressé à RTS indiquait en effet que KFS proposerait 32 matchs de la compétition en free-to-air au Sénégal via satellite. Et selon la liste diffusée par la FIFA concernant les détenteurs de droits média, L’Obs TV est bien mentionnée au Sénégal.

Mais face à ce qu’il considère comme des « pratiques peu orthodoxes et se trouvant à la limite de l’escroquerie » , RTS a saisi la FIFA qui a à son tour interpellé son mandataire en Afrique subsaharienne, Econet Media. Ce dernier aurait dernièrement notifié à GFM et Africa Network TV (*) la résiliation de leurs droits TV pour la Coupe du monde FIFA 2018 en les priant expressément de « cesser et renoncer à toute retransmission » des matchs de la compétition. En dépit de cette intervention de Econet Media, TFM aurait continué à diffuser des matchs sur son antenne. En conséquence, le groupe sud-africain, mandataire de la FIFA, a sollicité le 11 Juillet le régulateur audiovisuel sénégalais, CNRA (Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel), pour faire « stopper le piratage des signaux de la Coupe du monde FIFA 2018 par ANTV et TFM à l’intérieur du Sénégal » . Dans le courrier adressé au CNRA, révélé par la presse locale, Philipe Leavesley, Directeur juridique de Econet, constate que « TFM a diffusé le match Croatie vs Angleterre via des moyens non autorisés » en dépit de la notification de résiliation des droits TV qui leur a été faite. Dans son courrier, Philipe Leavesley précise par ailleurs que « les modules d’accès conditionnel » qui ont été fournis à ces parties « ont été désactivés et notification leur en a été faite » .

Happens Africa continuera pour sa part de suivre l’évolution de cette affaire fondée une nouvelle fois sur des divergences d’interprétations des uns et des autres, même s’il semble établi que TFM ne pouvait proposer la Coupe du monde sur son antenne.

 

(*) Partenaire commercial de Econet Media basé en région parisienne ayant permis à GFM d’obtenir pour L’Obs TV les droits direct-to-home via la reprise du signal de KFS au Sénégal

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.