Brand content : une web-série pour MAGGI et Nestlé

Nestlé MAGGI _200x200

Depuis le 20 Juin, Nestlé West & Central Africa, accompagné de Publicis Africa, propose sur YouTube et Facebook une mini web-série mettant en avant sa marque de bouillon MAGGI. Titrée Yelo Pèppè, elle met en scène 5 femmes subsahariennes jonglant au quotidien entre exigences de leur vie de famille et celles de leurs activités professionnelles. La fiction, originale, au format court, est constituée de 13 épisodes dont la réalisation a été dirigée par la ghanéenne Shirley Frimpong-Manso. Chaque semaine, un épisode est mis en ligne. Les comédiens s’expriment tant en français qu’en anglais. Un sous-titrage en français est proposé lorsque la voix est en anglais. A la fin de chaque épisode, des contenus additionnels (recettes de cuisine africaine, conseils nutritionnels, etc.) sont également accessibles en cliquant sur un onglet.

Selon le communiqué de la marque, le programme a une visée d’éducation nutritionnelle en célébrant « la cuisine africaine contemporaine et promouvoir un mode de vie sain » . Il représente par ailleurs « une manière nouvelle et innovante de communiquer avec les consommateurs modernes qui regardent de plus en plus de contenus online » . « La relation avec les consommateurs à travers une fiction originale est la dernière façon dont MAGGI démontre que la cuisine saine peut être passionnante sans avoir à faire de compromis sur le goût » poursuit le communiqué. Avec cette fiction, « MAGGI s’engage à promouvoir une cuisine maison et saine à partir d’ingrédients locaux » renchérit pour sa part Dominique Allier, Business executive officer de la catégorie culinaire de Nestlé West & Central Africa. « Nous voulons communiquer avec plus de 10 millions de personnes sur l’importance de consommer des aliments nutritifs, d’adopter des modes de vie sains et d’augmenter le bien-être de la famille » explique-t-il encore.

Pour mémoire, Nestlé avait initié en Avril au Maroc le même type d’approche brand content. Mais la marque suisse fut contrainte de rétropédaler ensuite car le contenu a été très mal perçu par le public. De virulentes critiques faisant état de sexisme et de misogynie avaient en effet ciblé la marque.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.