Créa : grotesque simulation ? Plutôt une furieuse envie de KFC

Ogilvy KFC grotesque simulation _200x200

Depuis une dizaine de jours, la Coupe du monde règne en maître sur les audiences télé. Le public téléspectateur se masse devant les écrans pour supporter les équipes, mais aussi s’extasier devant de purs talents délivrant beaux dribbles et gestes de classe, admirer des buts venus d’ailleurs, ou célébrer d’exceptionnelles parades de gardiens. A l’inverse, devant un geste déloyal ou une simulation grotesque, le public téléspectateur peut s’énerver, ou au contraire pouffer de rire. Dans sa nouvelle créa signée Ogilvy Cape Town, KFC South Africa opte pour la deuxième alternative. L’annonceur tourne en dérision les simulations dont peuvent se rendre coupables les footballeurs lors d’un match. Le film publicitaire met en effet en scène un joueur qui se laisse tomber et simuler d’atroces douleurs après avoir été légèrement ceinturé par un adversaire. Il roule plusieurs fois sur lui-même au point de sortir de l’aire de jeu et même du stade. Mais les roulades ne s’interrompent pas pour autant. Elles se poursuivent sur une longue distance qui le mènera droit à un restaurant KFC. Hilarité garantie ! Comme quoi, le poulet de KFC peut faire faire des choses impensables. Comme abandonner ses coéquipiers en plein match et se rouler sur plusieurs kilomètres pour satisfaire son désir du moment. Fiction !

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.