Jeune Afrique passe au freemium pour son édition digitale

Jeune Afrique Orange MEA _200x200

Le titre panafricain Jeune Afrique poursuit sa mue entamée en début d’année. « Face aux bouleversements du monde et aux défis auxquels la presse écrite est confrontée, se réinventer est une obligation » justifie Marwane Ben Yahmed, Directeur de publication. Après donc une nouvelle formule pour la version print, le média annonce la refonte de son édition digitale ainsi qu’une réunification de sa rédaction qui servira désormais les éditions papier et online. En ce qui concerne la monétisation, outre la publicité, le titre annonce un basculement vers un modèle freemium à partir de mi-Juin. Les contenus ayant un intérêt éditorial particulièrement élevé seront dorénavant payants. « Les articles les plus exclusifs ou les plus approfondis, seront réservés » aux abonnés payants des « offres numériques » du média, explique le Directeur de publication. « Le reste, l’essentiel de l’actualité politique, économique, sociétale et culturelle, soit environ 80 % des articles proposés, demeurera gratuit » ajoute-t-il.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.