Médiamétrie et Omedia se rapprochent davantage

Médiamétrie Cameroun

Les deux instituts avaient annoncé en Avril le lancement conjoint d’une mesure barométrique du marché de la TNT en Afrique subsaharienne francophone dont la première vague est attendue pour ce mois de Juin. Jeudi, les deux partenaires ont révélé au marché une prise de participation de 50% de Médiamétrie au capital d’Omedia. Christophe Gondry, fondateur et directeur associé, Karim Konaté et Arnaud Moisan, directeurs associés, gardent les 50% restant et continueront à assurer le développement d’Omedia. Collaborant depuis 2011 à la production de mesures d’audiences dans la région, les deux instituts se rapprochent donc un peu plus, avec des bénéfices réciproques. Pour Christophe Gondry, Directeur associé d’Omedia par exemple, « le marché des médias et de la communication est en pleine mutation en Afrique avec, notamment, le déploiement de la TNT et de fait, de nouvelles perspectives pour la publicité. Il devient primordial d’offrir aux acteurs de ce secteur – médias, agences et annonceurs – tous les outils nécessaires pour accompagner ces transformations » . Le rapprochement va « permettre d’aller encore plus loin grâce à l’expertise scientifique de Médiamétrie reconnue internationalement » ajoute-t-il. Quant à Benoît Cassaigne, Directeur exécutif de Médiamétrie, il explique que son institut franchit une nouvelle étape dans le partenariat avec Omedia. « L’avènement du numérique en Afrique, couplé à la présence accrue de groupes médias et communication sur le continent, plaide en faveur de services toujours plus riches, fiables et délivrés de manière fréquente et régulière. Conjuguer les savoir-faire d’experts locaux comme Omedia, notamment en termes de recueil d’informations, avec nos expertises statistiques, méthodologiques et technologiques nous semble être la solution la plus pertinente pour répondre aux attentes du marché » poursuit-il.

Avec ce rapprochement capitalistique avec Omedia, Médiamétrie renforce sa position sur les marchés africains où l’institut opère une filiale marocaine, Marocmétrie. Il collabore également dans la région avec Sew-Cametrie pour la mesure d’audiences au Cameroun notamment.

Pour mémoire, Omedia opère des bureaux dans plusieurs pays (Sénégal, Côte d’Ivoire, Mali, Gabon) et couvre 16 pays d’Afrique subsaharienne pour ses études quantitatives et qualitatives, notamment pour les secteurs médias, télécoms et agro-alimentaire. L’institut intervient également sur le marché publicitaire avec des prestations de veille et d’analyse des investissements et de conseil en médiaplanning.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.