4 films africains diffusés par l’Institut français et Orange

Institut français _200x200

Orange Studio et l’institut français ont annoncé Vendredi avoir noué un partenariat visant à promouvoir l’accès de films aux salles du « réseau culturel français à l’étranger » . Selon les termes de l’accord, l’Institut met à disposition son réseau de 50 salles numérisées à l’international dont 20 en Afrique pour assurer les projections. Orange pour sa part assure le suivi technique avec avec les salles. La première phase de l’opération concerne 4 films de réalisatrices africaines « portés à l’écran en avant-première sous l’égide de la CINEMATHEQUE AFRIQUE » avec une exploitation qui débutera à partir de Septembre 2018. Les films sélectionnés sont : « Apatrides » de la marocaine Nerjisd Najar, « Frontières » de la burkinabé Appoline Traoré, « Maki’la » de la congolaise Macherie Ekwa et enfin « Rafiki » de la kényane Wanuri Kahiu. Ce dernier titre fait partie de la sélection de l’édition 2018 du Festival de Cannes, mais fait l’objet d’une censure au Kenya en raison de la thématique de l’homosexualité traitée.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.