Tigo Sénégal va finalement à Xavier Niel et compagnie

Millicom Tigo Sénégal _200x200

Selon une information révélée Vendredi par nos confrères de Jeune Afrique, confirmée auprès d’une source officielle par Bloomberg, c’est le consortium emmené par NJJ Capital de Xavier Niel qu’a finalement choisi Macky Sall, Président du Sénégal, pour la reprise de Tigo Sénégal. Ce dernier aurait signé un décret dans ce sens il y a quelques jours, coupant enfin court à la bataille à distance entre Wari de Kabirou Mbodje et le consortium emmené par Xavier Niel pour la reprise de Tigo Sénégal. Le gouvernement du pays aurait finalement préféré, selon l’hebdomadaire, l’expertise présumée du consortium de Xavier Niel, Yerim Sow et Hassanein Hiridjee à l’alternative nationale représentée par Wari. Des sources locales rapportent en outre que ledit consortium aurait acquitté depuis plus d’un mois le solde du montant convenu avec Millicom. Il faut toutefois rappeler que le président sénégalais avait déjà pris le 1er Août 2017 un premier décret validant la cession de Tigo Sénégal à Wari par Millicom, décret non suivi d’effet puisque le groupe luxembourgeois avait annoncé la veille, le 31 Juillet , un accord avec le consortium emmené par Xavier Niel. A l’époque de ce premier décret, le président du collège de l’organe de régulation des télécoms au Sénégal avait par ailleurs explicitement prévenu qu’un autre décret pourra intervenir en cas de non respect de ses engagements par Wari. Problème, ce dernier estime avoir bien respecté l’esprit de l’accord conclu avec Millicom. Le nouveau décret, dont nous n’avons pour l’instant pas pu consulter le contenu, ne serait donc pas de nature à suspendre le différend pendant devant la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de Commerce International à Paris. Toutefois, eu égard à cette évolution, l’institution arbitrale ne devra plus que déterminer si Wari a subi des préjudices financier et moral dans cette affaire et le cas échéant quels dommages – intérêts compensatoires devra recevoir le groupe de Kabirou Mbodje. A notre avis, tout n’est pas encore dit dans la saga Tigo Sénégal. Il est d’ailleurs très probable que des parties prenantes prennent la parole dans les prochains jours pour commenter cette dernière actualité et explicitent leur position.

Quant à Xavier Niel, il réalise au Sénégal son premier réel investissement dans les télécoms en Afrique continentale, Monaco Telelcom qu’il opère via NJJ Capital s’étant retiré du partenariat avec Planor Afrique au Mali. On prête plus généralement à l’industriel français des intentions dans le secteur des médias et télécoms sur plusieurs marchés subsahariens.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.