Sony fait distribuer au Nigéria son catalogue musical par Music+

MTN Music+ _200x200

Le streaming musical poursuit son développement en Afrique et la récente entrée de Spotify sur le marché sud-africain ne fait que renforcer la concurrence entre les services disponibles, dont Music+ de MTN. Au Nigéria, le service opéré par le géant sud-africain du mobile vient de conclure un accord avec l’une des 3 majors de l’industrie mondiale de la musique, en l’occurrence Sony Music Entertainment. Il offre ainsi à ses abonnés l’accès à un vaste catalogue de titres internationaux venant renforcer son offre locale et africaine. « Etant l’opérateur télécom le plus innovant au Nigéria, nous avons déployé une plateforme de musique offrant un service à valeur ajoutée à nos abonnés, ce qui a par ailleurs été une importante source de revenus pour les artistes. Ce nouveau partenariat nous offre de nouvelles possibilités » a indiqué Richard Iweanoge, Directeur de la communication et de la marque de MTN Nigéria. « Sony Music Entertainment Afrique de l’Ouest est très enthousiaste de conclure un partenariat stratégique avec Music+ via cet accord historique. Il était très important pour nous de focaliser nos efforts sur la conclusion d’un accord avec un partenaire partageant notre passion pour la croissance du marché de la musique grâce à un service innovant et digital de musique. Avec sa passionnante plateforme de streaming musical et sa large base d’abonnés, Music+ perçoit l’incroyable potentiel du marché autant pour les artistes locaux nigérians que pour les artistes internationaux » explique pour sa part Michael Ugwu, Directeur de Sony Music Entertainment pour l’Afrique de l’Ouest. Selon Reuters, l’avènement d’un accord entre le deux parties a été évoqué pour la première fois en Janvier 2017. A l’époque, Michael Ugwu avait également évoqué des discussions avec Airtel et l’ex Etisalat devenu depuis 9Mobile.

Précédent Sony, une autre major, Warner Music Group, avait également conclu en Novembre 2017 un accord de distribution en streaming en Afrique subsaharienne avec le kényan Mdundo. Pour rappel, le streaming est désormais le principal levier tirant vers le haut les revenus du marché de la musique, le support physique (musique enregistrée) et le téléchargement étant en recul. Selon les estimations de MusicBusiness Worldwilde, le streaming a généré 5,3 milliards $ de revenus en 2017 pour les trois majors (*), soit +36,3% vs 2016.

MusicBusiness Worldwide - music majors streaming revenues 512x384Crédit : MusicBusiness Worldwide

 

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.