uberBoda, le service moto de Uber à Kampala

Uber uberBoda 200x200

Partira ? Partira pas ? La pérennité de Uber en Afrique est plus qu’incertaine, encore plus depuis que la start-up de VTC à la demande a finalement opté pour un exit de l’Asie du sud-est comme cela était supputé. Mais en attendant que l’horizon ne s’éclaircisse, la start-up tente de poursuivre son développement dans la région. Elle vient d’ailleurs de lancer Jeudi à Kampala (Ouganda) un nouveau service baptisé uberBoda, un service de moto-taxi à la demande. Il s’agit du premier déploiement du service en Afrique. Imitant le pionnier local SafeBoda, la start-up américaine répond aux usages et aux conditions de trafic locaux en initiant ce nouveau service, qui est par ailleurs accessible via l’application unique de Uber dans le pays. Cependant, uberBoda ne couvre pas toute la ville de Kampala. Il est limité à certains quartiers (Makerere, Mulago, Lubiri, Bukoto-Kamwokya, KIU-Kansanga, Kitintale, Kulambiro, Nakivubo-St.Balikuddembe market) selon les précisions communiquées par la start-up.

Lancé Jeudi, uberBoda était envisagé depuis au moins 2 ans. Il fait partie des axes stratégiques de développement en Afrique communiqués en Mars 2016. Toutefois, Kampala n’est pas la première ville où Uber lance un service de moto-taxi. Il propose uberMOTO à Bangkok (Thaïlande) depuis Février 2016 et à Hyderabad (Inde) depuis Janvier 2017. A Kampala, il fait le choix de Boda pour coller à l’appellation locale.

Avant Uber Jeudi, Taxify avait également lancé en Février un service de moto-taxi à Kampala, Taxify Boda. L’opérateur estonien a déployé le même service à Nairobi mi-Mars.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.