Spotify se lance dans 3 nouveaux pays dont l’Afrique du Sud

Spotify _200x200

Mardi, après de longs mois de rumeur courant depuis Septembre 2017, le suédois Spotify annonce son lancement sur le marché sud-africain, en même temps qu’au Vietnam et en Israël. La nation arc-en-ciel représente son tout premier marché africain, région dans laquelle il indique vouloir se développer dans les mois et années à venir, sans toutefois laisser filtrer plus de détail sur ses prochaines destinations africaines. En Afrique du Sud, il opérera 2 offres, comme sur l’ensemble de ses marchés. Une offre gratuite avec 3 minutes de publicité par heure de streaming, et une offre premium sans publicité accessible à 5 $ par mois. A l’échelle de l’ensemble de ses marchés, la plateforme compte 159 millions de MAU (monthly active users) dont 71 millions d’abonnés à l’offre premium.

Pour développer son affinité avec les utilisateurs sud-africains, le géant suédois du streaming a à cœur de proposer des titres et playlist locaux. « Nous voulons des choses pertinentes localement afin que les gens se sentent chez eux (sur Spotify ndlr). Nous ne voulons pas juste lancer un service international » explique Michael Krause, Managing director EMEA de la plateforme de streaming musical. Toujours en ce qui concerne l’expérience, Spotify indique que son service peut descendre jusqu’à 10,8 Mo de data par heure d’utilisation, soit le quart de la quantité de data nécessaire lors de l’usage de la plupart des services concurrents précise-t-il. Justement au rayon concurrence en Afrique du Sud, le suédois devra affronter Joox édité par Tencent (avec lequel il a noué une alliance stratégique en Décembre matérialisée par une prise de participations croisée) et porté localement par Naspers (actionnaire de Tencent à hauteur de 33%), le géant local Simfy Africa (il revendique plus de 36 millions de titres en catalogue quand Spotify en propose 35 millions) opéré par Exactmobile, le français Deezer, ainsi que les américains Google Play Music et Apple Music. Lors du SXSW 2018 qui se tient en ce moment (9 au 17 Mars) à Austin (Texas), ce dernier a indiqué compter désormais 38 millions d’abonnés exclusivement payants. Eddy Cue, vice-président senior de Apple pour les logiciels et services Internet estime en outre à 2 milliards d’utilisateurs le marché potentiel théorique du streaming payant.

Plus loin, Spotify devra ferrailler avec le kényan Mdundo opérant actuellement au Kénya, au Nigéria, en Ouganda, en Tanzanie, et distribuant par exemple le catalogue de Warner Music dans la région.

MAJ 14 Mars : Spotify s’est également lancé en Roumanie Mardi, portant à 65 le nombre total de marchés qu’il opère.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.