Black Panther : le cap du milliard $ franchi

Black Panther Disney _200x200

Ce n’est guère une surprise, tant ce symbolique cap était annoncé et attendu. Mais ça n’en reste pas moins exceptionnel. Black Panther est devenu ce week-end (le 4ème depuis sa sortie) le premier film du club restreint des productions milliardaires au box-office qui soit dirigé par un réalisateur afro-américain et dont la distribution offre tous les premiers rôles à des afro-américains ou africains. Exceptionnel on vous dit ! Pour son 4ème week-end donc aux USA, il est resté en tête du box-office, générant 41,1 millions $. C’est le premier film MCU (Marvel Cinematic Universe) à rester 4 semaines de suite en tête au box-office américain.

Selon comScore, Black Panther est à date le 7ème film le plus rentable de l’histoire (le film a coûté 200 millions $, hors budget marketing). Il est aussi celui qui a atteint le plus rapidement le seuil des 400 millions $ au box-office en Amérique du Nord. En Chine, où il a effectué sa première ce week-end, le film a généré un solide 66,5 millions $, faisant du pays le premier marché international du film en termes de opening week-end, devant le Royaume-Uni (55,8 millions $), la Corée du Sud (42,8 millions $) et le Brésil (29,6 millions $). Plus globalement, Black Panther a généré à date 517 millions $ à l’international. Le marché domestique affiche pour sa part 562 millions $. Cumulé, le film MCU réalise ainsi 1,078 milliard $ en quatre semaines d’exploitation en salles. C’est seulement le 33ème film de l’histoire à franchir le symbolique seuil du milliard $, le 16ème déjà au sein de l’écurie Disney, le 5ème pour MCU.

Très probablement une suite

Ces très excellents résultats ont conforté MCU dans l’idée de proposer une suite à Black Panther. Selon Kevin Feige, président de Marvel, il est plus que probable que le film ait un volet 2, comme le supputaient de nombreux analystes. Le dirigeant ajoute même que la production a déjà une idée claire de la direction dans laquelle elle envisage orienter ce volet 2. En attendant, le film a offert à certains de ses héros de multiples nouvelles opportunités, Lupita Nyong’o en tête. Depuis la sortie en salles de Black Panther, il ne se passe quasiment pas une semaine sans que l’actrice oscarisée ne soit associée à un nouveau projet de production exploitant l’univers afro (The Woman King, Americanah, Born a Crime).

 

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.