SportPesa suspend tous ses contrats de sponsoring au Kenya

SportPesa sponsoring _200x200

Le service kényan de pari online SportPesa est vent debout contre la nouvelle taxe entrée en vigueur le 1er Janvier 2018 au Kenya et instituant un prélèvement de 35% des revenus générés sur les activités de pari sportif online dans le pays. Après avoir perdu la semaine dernière le recours suspensif qu’il avait introduit auprès du High Court, la plateforme de pari a annoncé Mardi la suspension de l’ensemble des contrats de sponsoring qu’il a au Kenya avec différentes entités sportives dont la Fédération kényane de football, le championnat de football de première division (Kenyan Premier League), divers clubs de foot (Gor Mahia, Nakuru All Stars, AFC Leopards), la Fédération de rugby, la fédération de boxe. Selon des sources économiques locales, ces différents contrats de sponsoring sont valorisés entre 3,9 et 5,8 millions $ par an et représentent une part substantielle du financement du sport dans le pays.

Selon les dirigeants de SportPesa qui ont donné une conférence de presse Mardi, le cumul de la nouvelle taxe avec celles déjà existantes (30% de taxe coporate, 25% de taxe sur le chiffre d’affaires et dédié au sponsoring et aux actions sociétales, etc.) constitue une menace pour la survie de leur business et même du secteur d’activités dans le pays. En effet, l’ensemble des sous-secteurs du pari et des jeux de hasard (la loterie, le pari sportif, le casino, etc.) semble être concerné par une nouvelle taxation, les taux variant suivant le type d’activités. Les opérateurs mobile sont également concernés, notamment leur activité de pari par SMS adressé à un numéro court. SportPesa, pour ce qui le concerne, invoque une inconstitutionnalité de ce cumul de taxes. La plateforme se réfère à l’article 201 de la constitution du pays selon lequel le système des finances publiques doit promouvoir une société équitable et où la charge de taxation doit être équitablement répartie. Le service de pari online a d’ailleurs fait appel de la décision rendue la semaine dernière par le High Court et déboutant la procédure qu’il a engagée conjointement avec Pambazuka National Lottery, un autre protagoniste.

Pour rappel, SportPesa est l’une des plus importantes plateformes de pari online au Kenya et en Afrique. Le service a fait l’acquisition en Juillet de l’italien RCS Gaming pour opérer sur ce marché européen. Il a plusieurs contrats de sponsoring maillot avec des clubs de Premier League et au sein du championnat sud-africain de football. Il fait également partie des plateformes de pari officiellement agréées par la Premier League et La Liga. Sa créa fait parfois partie de la boucle publicitaire diffusée aux abords de la pelouse lors de certains matchs de ces deux championnats européens de football à fortes audiences en Afrique. En Juillet 2017, après l’annonce de la mise en place à venir du nouveau système de taxation, des rumeurs avaient fait état de son intention de quitter le Kenya pour installer son siège dans un pays plus accueillant. Mais ces rumeurs avaient vite été démenties par les dirigeants.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.