Canal+Afrique reprend sa marche en avant en Q3

Canal+ 132 millions _400x400

Vivendi vient de publier, après la clôture de la séance de Jeudi de la bourse de Paris, ses résultats du 3ème trimestre 2017 clos au 30 Septembre. Globalement, les indicateurs structurels semblent au vert, sauf le résultat opérationnel ajusté (EBITA) qui affiche un recul de 5,2% par rapport à Q3 2016 (troisième trimestre), à taux de change et périmètre constants. Pour Groupe Canal+ (*), les chiffres communiqués aux analystes et investisseurs indiquent une amélioration (chiffre d’affaires stable par rapport à Q3 2016, contre une baisse de 1,3 % en Q2 2017 vs Q2 2016, et un recul de 3,5 % en Q1 2017 vs Q1 2016). Toutefois, les revenus Janvier-Septembre 2017 affichent un recul de 1,6% vs la même période en 2016, à taux de change et périmètre constants. Trimestre à trimestre, les revenus affichent également en recul de 33 millions d’euros par rapport à Q2 2017.

En ce qui concerne le nombre d’abonnés, l’un des indicateurs les plus scrutés par les analystes, le groupe audiovisuel affiche une formidable progression de 3,198 millions à fin Septembre vs les 9 premiers mois en 2016, grâce notamment aux partenariats de distribution noués avec les telcos français, en particulier Free et Orange. En Afrique, le distributeur pay TV affiche au terme de ce troisième trimestre 2,8 millions d’abonnés, soit un bond d’environ 87 milles vs Q2 2017 (+3,2%). Aussi, sur les 9 premiers mois de l’année, les opérations africaines de Groupe Canal+ ont généré 374 millions d’euros de revenus, soient 19,9% de progression vs la même période en 2016 (327 millions d’euros).

Les chiffres présentés ont aussi évoqué CanalOlympia et GVA (Groupe Vivendi Africa). La prochaine ouverture de salle à Cotonou a de nouveau été annoncée. 4 autres salles seraient par ailleurs en construction.

(*) Pay TV en France et à l’international + Studiocanal

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.