Le Ghana veut mieux réguler la pub dans les médias

Ghana réguler la pub

Le ministre de la communication du Ghana a révélé Samedi que le gouvernement prépare pour 2018 un nouveau texte réglementaire visant à mieux encadrer la diffusion de la pub à la TV et à la radio notamment. Selon l’officiel, trop de spot sont signalés par le public comme ayant « des connotations sexuelles« . Le public aurait également signalé une prolifération de contenus de marques d’alcool. « Le public réagit par rapport à ce qu’il écout à la radio ou voit à la télé. Donc si nous diffusons dans les médias une pub négative, antisociale, ne promouvant pas notre culture et notre modèle social, c’est dangereux pour notre développement. Nous sommes déterminé à ce qu’en 2018, nous puissions introduire un projet de loi au parlement pour réguler l’industrie de la publicité » a-t-il déclaré en marge de la 11è édition des Gong Gong Awards qui se tenait dans la soirée de Samedi à Accra.

L’officiel a en outre insisté sur le cas des contenus de marques auxquels ne peut être exposé le jeune public. La loi en préparation, annonce-t-il, sera draconienne à ce sujet. Les périodes de diffusion des écrans pub (en TV notamment) intégrant ce type de contenus seront davantage contrôlés. Le ministre a aussi évoqué le cas de l’OOH. Selon lui, les créa affichées ainsi que les implantations des dispositifs (panneaux, écrans, etc.) respecteront désormais des règles strictes, pour ne plus assister aux scènes de panneaux tombant et détruisant des propriétés, blessant des riverains ou des passants, etc.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.