Barclays chargé de trouver des repreneurs pour 9Mobile

reprise de 9Mobile __200x200

Selon une information de Reuters, 9Mobile, ex Etisalat Nigéria aurait confié à la branche sud-africaine de Barclays la mission de lui trouver des repreneurs. La banque sud-africaine aurait été préférée à Citigroup et Standard Bank qui avaient déjà eu des relations d’affaires avec le telco nigérian. Standard via sa filiale Stanbic ferait notamment partie du pool bancaire local détenant une créance d’environ 1,2 milliard de dollars sur l’opérateur mobile nigérian, créance dont le défaut de remboursement avait entraîné la prise de contrôle de l’entreprise et le départ de l’emirati Etisalat.

Il y a plusieurs mois, différents noms ont fuité dans la presse, auxquels on a prêté un intérêt pour la reprise du telco nigérian. On a notamment évoqué Airtel, déjà présent sur le marché nigérian, et dont l’intérêt pourrait concorder avec la stratégie de restructuration et de consolidation de ses actifs en Afrique. On a également cité Vodfone et Orange.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.