Suspension d’une chaîne TV en Ouganda pour …

Excaf Ouganda TV régulation 400x400

Une nouvelle fois, un régulateur subsaharien, sous la pression des téléspectateurs, se voit contraint de censurer un média audiovisuel pour des contenus jugés inappropriés, des contenus jugés trop explicites en termes d’images à caractère sexuel. En Ouganda, la chaîne ABS TV vient en effet de voir sa licence de diffusion suspendue pour une durée indéterminée par l’UCC (Uganda Communications Commission). Dans un communiqué publié Mardi, le régulateur reproche au média de ne pas avoir tenu compte des multiples avertissements qu’il lui a adressés depuis 2016 en ce qui concerne la violation répétée des sections 31 du Uganda Communications Act et 13 du Anti-Pornography Act. En cause, le programme Kalondoozi diffusé par ABS TV et ayant fait l’objet de nombreux signalements par le public, signalements ayant par ailleurs concerné le JT du 20h de la même chaîne dont les présentatrices sont jugées trop peu vêtues.

Le régulateur précise que la chaîne a 60 jours pour réaménager sa grille de programmes et lui présenter les propositions d’amélioration envisagées ainsi que les garanties qu’elle compte apporter contre tout futur débordement. Si au terme de ce délai, le média n’a pas satisfait ces exigences, la licence lui sera purement et simplement retirée. En attendant, il invite l’ensemble des distributeurs de bouquets opérant dans le pays à retirer ABS TV de leur offre.

Début Juillet, c’était au Ghana que le régulateur audiovisuel avait dû intervenir pour interdire la diffusion, même tard la nuit, de tout programme à caractère pornographique. Là aussi, ce sont de nombreux signalements de téléspectateurs, accompagnés d’une montée au créneau de people qui ont poussé le régulateur à prononcer une interdiction. A l’échelle régionale, Turner et Viacom ont dû également déprogrammer certains contenus jeunesse.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.