La F1 se met au eSport, dès cette saison

F1 _200x200

Toutes les compétitions sportives classiques et populaires à grandes audiences se transposeront-t-elles bientôt dans l’univers digital ? On semble en prendre le chemin. FIFA Interactive World Cup, Orange e-Ligue1, … et maintenant eF1 (*). Liberty Media, propriétaire de la compétition depuis Janvier 2017, a senti le bon filon et dédouble (façon de parler) la F1. L’asphalte des circuits classiques continuera d’être chauffé d’un côté, et les manettes des consoles s’useront un peu plus de l’autre. Une différence notable cependant, la saison digitale sera bien plus courte que la saison régulière. Les phases qualificatives digitales débutent en effet en Septembre et le couronnement aura lieu en Novembre, en marge du Grand Prix d’Abu Dhabi.

Les phases qualificatives, qui se dérouleront sur Xbox One, Playstation 4 et sur les plateformes PC Windows, dégageront les 40 meilleurs pilotes digitaux, qui participeront ensuite aux demi-finales les 10 et 11 Octobre à Londres. Le top 20 participera enfin aux phases finales les 24 et 25 Novembre sur le circuit Yas Marina d’Abu Dhabi. Les organisateurs précisent que le champion de cette première saison sera d’office qualifié pour les demi-finales de la prochaine saison.

Fait intéressant, certaines écuries classiques à l’instar de Red Bull et McLaren pourraient participer. De fait, toutes peuvent constituer une équipe de pilotes digitaux et relever le challenge. Côté diffusion, aucune précision n’a été communiquée pour l’instant.

Pour info, la Formule E (petite sœur toute électrique de la F1) a de l’avance. Elle a déjà organisé une compétition eSport dont le vainqueur a été désigné en Janvier, avec à la clé 200 000 dollars remportés.

(*) ce n’est pas le nom officiel

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.