L’ad blocking en Afrique du sud selon Effective Measure

Effective Measure Mars 2017 Ad-blocking Afrique du sud

Selon l’édition 2017 de l’étude Connected Life de Kantar TNS, seuls 6% des internautes en Afrique et Moyen-orient utilisent un ad blocker. Le taux grimpe à 13,22% en Afrique du sud selon une récente étude de Effective Measure. A l’instar de ce que montrent d’autres études internationales, les raisons évoquées par les internautes sud-africains pour expliquer l’adoption des adblockers sont les perturbations générées par la pub digitale, l’excès d’insertions pub sur les pages, le ralentissement du chargement des pages, la sécurité, etc.

A l’inverse, les personnes n’utilisant pas d’adblocker ou ne sachant pas ce dont il s’agit indiquent laisser s’afficher les pub digitales pour soutenir le travail des éditeurs locaux ou indépendants. Cependant, 22% préfèrent les pub pertinentes.

Dans l’infographie ci-dessous, Effective Measure partage d’autres insights extraits de son étude.

Effective Measure Mars 2017 ad blocking in South Africa 656x1688

 

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.