Africascope 2020 : forte progression de l’écoute de la radio

Africascope 2020_Radio

Kantar a publié la semaine dernière une infographie synthèse des statistiques récoltées dans le cadre de l’édition 2020 d’Africascope, son étude qui explore les habitudes de consommation médias en Afrique subsaharienne. En termes de périmètre, l’étude couvre les mêmes huit pays subsahariens (Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, RD Congo, Sénégal) que l’édition 2019 avec à nouveau un échantillon de 17 000 milles personnes 15+ interrogées. Au niveau de la TV, l’étude observe que la durée moyenne d’écoute quotidienne reste stable (-3min) d’une année à l’autre avec 3h 52min par téléspectateur en 2020. Globalement, la couverture reste également stable avec environ plus de 9 personnes sur 10 regardant la télé dans les pays étudiés.

+41min d’écoute moyenne de la radio

Si l’exposition et l’écoute de la TV restent globalement stables, la radio en revanche enregistre une très forte progression en termes de durée moyenne d’écoute quotidienne. En 2019, Kantar estimait à 1h29min cette durée moyenne d’écoute, en recul par rapport à 2018. En 2020, ce média dont semblait de plus en plus se désintéresser le public depuis plusieurs années enregistre +41min de durée moyenne d’écoute quotidienne. C’est une performance phénoménale, jamais observée depuis que nous suivons les habitudes médias en Afrique. L’institut n’a pas commenté cette performance hors-norme de la radio. Mais on peut estimer que la possibilité de son usage en mobilité a particulièrement été appréciée au plus fort de la crise sanitaire pour se tenir informé de l’évolution de la situation au plus près de chez soi mais aussi pour connaître les dernières consignes mises en place par les autorités. Lors de la journée mondiale de la Radio, le Media Foundation for West Africa avait déjà souligné la résilience du média et son rôle central dans l’acheminement des bonnes informations aux populations et lutter contre les fake news.

Pour revenir aux indicateurs mesurés par Kantar, on retiendra que le niveau de couverture de la radio est néanmoins restée stable avec un peu plus de 6 personnes sur 10 exposées à ce média quotidiennement.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.